Marafa Hamidou Yaya le prisonnier du Président.

Publié le par Action Solidaire Pour Marafa

Marafa Hamidou Yaya le prisonnier du Président.

C'est sur ordre de Paul Biya que Marafa Hamidou Yaya a été convoqué et mis sous mandat de dépôt à la prison de kondengui le 16 avril 12 , date choisie par Marafa et ayant informé le président , pour se déplacer afin de recevoir les soins .

C'est sur ordre du président que sa cellule du quartier 13 bis a été minutieusement fouillée le 19 mai 12 en représailles à la publication de ses lettres.

C'est sur ordre du président qu'il a été transféré de kondengui pour le sous sol du bureau de Jean-Baptiste Bokam au SED (Secrétariat d'Etat à la Défense) le 25 mai 12.

C'est sur ordre du président que la machine judiciaire sous le contrôle de Laurent Esso a pris le relais pour Broyer Marafa Hamidou yaya dès le 16 juillet 12.

Conformément à la déclaration d'un juge au journal Jeune Afrique N°2890 où il affirmait qu'ils reçoivent très souvent des pressions de Laurent Esso, certainement ce dernier aurait aussi appelé les juges impliqués dans cette procédure pour leur transmettre les recommandations qu'il a reçues du président via le SG de la présidence.

C'est sur ordre du président que l'Ambassadeur des Etats Unis Robert P Jackson lui rend visite au SED.

C'est sur la volonté du président qu'il n'est pas évacué pour recevoir les soins et c'est sur ordre du président qu'une équipe de chirurgien a opéré Marafa.

C'est généralement après consultation du président que Marafa est extirpé du sous sol du SED pour les divers hôpitaux de la ville.

C'est sur ordre du président que son recours a été examiné 3ans après.

C'est avec les recommandations du président que la Cour Suprême a confirmé sa condamnation.

Bref Marafa n'est pas un prisonnier de droit commun comme le présente Issa Tchiroma et sa bande. Ceci dit, plus que prisonnier politique, Marafa est le prisonnier du président car tout ce qui concerne Marafa est du domaine privé du président et rien ne peut se faire sans son autorisation.

Une fois de plus nous appelons les citoyens camerounais à se mobiliser par tous les moyens et où qu'ils soient afin de mettre la pression sur Paul Biya d'appliquer les résolutions de l'ONU appelant à la libération de Marafa.

Monsieur Paul Biya libère Marafa Hamidou Yaya.

Fabrice Njayou

porte parole de ASMA.

Marafa Hamidou Yaya le prisonnier du Président.
Marafa Hamidou Yaya le prisonnier du Président.
Marafa Hamidou Yaya le prisonnier du Président.
Marafa Hamidou Yaya le prisonnier du Président.

Publié dans Littérature

Commenter cet article