Communiqué conjoint de ASMA (Action Solidaire pour Marafa) et du CL2P ( Comité de Libération des Prisonniers Politiques ) sur le message faussement attribué le 10 janvier 2017 à son excellence Marafa Hamidou Yaya.

Publié le par Action Solidaire Pour Marafa (ASMA) et CL2P (Comité de Libération des Prisonniers Politiques.

Communiqué conjoint de ASMA (Action Solidaire pour Marafa) et du CL2P ( Comité de Libération des Prisonniers Politiques ) sur le message faussement attribué le 10 janvier 2017 à son excellence  Marafa Hamidou Yaya.

Chers compatriotes,


Le 10 janvier dernier, vous avez été nombreux à lire sur nos blogs et pages facebook un message faussement attribué à Marafa Hamidou Yaya sous le titre « It is no longer an Anglophone Problem but a Cameroonian problem »


En effet, celui-ci n’émanait pas du Ministre Marafa mais d'individus dangereux et mal intentionnés ayant craqué et contourné le système de sécurité de nos canaux de communication, notamment sur facebook, afin d'y faire circuler de faux messages et déclarations prêtés au célèbre prisonnier d'opinion camerounais.


Cette intrusion odieuse qui vise indiscutablement à manipuler l'opinion publique, à travers de supposés messages adressés aux Camerounais par M. Marafa Hamidou Yaya , est bel et bien l’œuvre de ses ennemis, tapis dans l'ombre, qui cherchent ainsi à tout prix à le discréditer sur la scène nationale et internationale.

 

Nous (ASMA et CL2P) réaffirmons que la seule communication faite par M. Marafa Hamidou Yaya sur le problème Anglophone reste celle que nous vous avons diffusée le 12 janvier 2017, dans laquelle il propose notamment de « donner enfin vie au pacte de 1972, afin de bâtir enfin une République Unie ».


Une fois de plus nous vous présentons nos sincères excuses pour ce désagrément indépendant de notre volonté.

 

Restons vigilants !
Merci pour votre bonne compréhension.

 

Pour ASMA et le CL2P

 

Fabrice Njayou et Joël Didier Engo.

Publié dans Communiqués

Commenter cet article