Discours d'ouverture du Porte parole de ASMA à la rencontre internationale d'Associations et Amis de Marafa Hamidou Yaya le 23 jan 2016 à Bruxelles.

Publié le par Action Solidaire Pour Marafa

Discours d'ouverture du Porte parole de ASMA à la rencontre internationale d'Associations et Amis de Marafa Hamidou Yaya le 23 jan 2016 à Bruxelles.

Mesdames et messieurs
Monsieur le représentant du CL2P
Monsieur le représentant du CERAM
Monsieur le représentant de APJE
Monsieur le représentant de CEBAPH
Honorables Invités

Permettez moi de vous souhaiter à toutes et à tous, la plus cordiale des bienvenues dans cette salle ou j'ai l'insigne honneur d'ouvrir cette rencontre de portée internationale , des amis et sympathisants de Marafa Hamidou Yaya.

Qu'il me soit permit au nom de tous les membres et sympathisants de ASMA, et en mon nom propre, de vous remercier tous , vous qui avez adhéré à cette initiative et qui n'avez compté ni le temps , ni l’énergie et avez bravé les intempéries diverses pour répondre à cet appel ce jour.

Avant toute chose, nos pensées vont à l'endroit de nos frères et sœurs de la partie septentrionale de notre pays qui souffrent des affres de la guerre imposée par la nébuleuse Boko Haram, et qui payent un lourd tribu.

Nous pensons à Madame Christiane Soppo Mbango secrétaire particulière de Marafa lâchement assassinée le 24 jan 2014 à son domicile à Yaoundé dont les coupables ne sont pas retrouvés à ce jour.

Nous pensons également à Maître Harissou notaire à Maroua et Monsieur Aboubakar Sidiki tous emprisonnés.
Nous n'oublions pas tous ceux qui sont Injustement détenus au Cameroun , par la seule volonté du pouvoir Politique.

Notre réconfort , va également à la famille de Marafa, qui souffre de son absence, et à Marafa lui même qui passe des moments difficiles suite à son incarcération injuste et injustifiée.

Je puis vous dire que c'est en Homme apaisé, serein, déterminé , confiant en l'avenir, mais surtout avec la conscience libre et tranquille qu'il utilise au mieux le temps qu'il passe au SED, pour échafauder des stratégies pour sortir le Cameroun de ce Marasme économique ,politique et social.

La rencontre que j'ai le plaisir d'ouvrir aujourd'hui, et auquel vous avez bien voulu participer ou assister, est l'aboutissement d'un processus de consultation et de concertation que nous avons engagé il y'a un bon bout de temps.

Nous sommes ASMA Action solidaire pour Marafa, une association mise sur pieds par la volonté de quelques amis et moi même il y'a deux ans déjà, pour dénoncer, alerter l'opinion nationale et internationale sur l'arrestation injuste et injustifiée de Marafa Hamidou Yaya et réclamer sa libération Immédiate et sans conditions.

Convaincus de son innocence dans ce détournement fictif monté de toutes pièces pour le Neutraliser, notre credo est simple : dire la vérité ou l'on veut la faire taire . C'est la raison de notre engagement, de notre déploiement et de nos actions sur le terrain .

En lançant cet appel il y'a plus de trois mois, nous avions un rêve celui de rassembler toutes les bonnes volontés, toutes les âmes sensibles à cette injustice, autour d'un projet, celui de former une coordination forte et internationale autour l'affaire Marafa, de dénoncer avec zèle et ardeur les dérives d'une institution judiciaire camerounaise aux ordres, et de constituer un contre-poids efficace à la volonté d'un régime à embastiller, à museler et éliminer tous les potentiels adversaires réels ou supposés.

Mesdames et Messieurs

Grâce à votre volonté et votre soif de justice, ce rêve se réalise, un nouveau jour se lève, et je ne doute pas que cette rencontre apportera à notre dynamique naissante, tous les éléments dont elle à besoin pour être efficace tant sur le plan national qu'à l’international, afin de permettre à Marafa Hamidou Yaya de retrouver la liberté.

Pour terminer mon propos, je voudrais exprimer ma profonde gratitude aux représentants du Cl2p, du CERAM, de APJE, de CEBAPH, pour leurs efforts, et à tous ceux qui prendront la parole ici.

En renouvelant à tous les Invités ici présents mes remerciements pour cette disponibilité et cette mobilisation exceptionnelle, qui témoigne de la synergie qui nous caractérise autour de cet idéal commun, en souhaitant pleins succès à cette rencontre,

je déclare ouvert ce 23 janvier 2016 à Bruxelles la rencontre internationale d'Associations et amis de Marafa.

2016 sera une année d'actions.

Agissons et mobilisons nous pour sa libération car avec Marafa un autre Cameroun est possible.

Vive La démocratie et la Liberté
vive le Cameroun
je vous remercie.

Bruxelles le 23 jan 2016

le Porte -parole de ASMA


la cellule de communication de ASMA

Publié dans Nos actions

Commenter cet article